Complexe sportif

15 rue Louise Michel, 72560 Changé

296

Programme

Le complexe sportif de Changé est composé:
– d’un dojo
– d’une salle de tennis de table
– d’une salle multisport
– d’un club house, de vestiaires et de gradins

Concepteurs

  • A2A architectes

Commune

  • Changé

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Commune de Changé et CdC du Sud est du Pays Manceau

Thèmes

  • Architecture

Surface(s)

SDO=1315m²

Coûts

1 250 000€ht (2017)

Documents

Le projet est créé comme un volume embrassant le paysage et habitant le grand vide urbain laissé dans ce quartier en
développement. Il a une hauteur équivalente à l’édifice existant, mais son bardage naturel en bois le démarque
des bâtiments alentours revêtus de blanc ou crème.
Les volumes du nouveau projet restent toutefois simples et sobres, afin de ne pas imposer un objet architectural trop
parlant.
L’implantation du nouvel édifice réanime l’espace paysager le long de la rue Louise Michel. Il est l’occasion
d’aménager de nouveaux cheminements plus directs : la nouvelle entrée avec son porche fait face à la rue Louise
Michel.
Aussi, le volume, très ouvert en rez-de-chaussée et à l’étage par de grandes façades vitrées à l’est et au nord, ne
s’impose pas comme un bloc froid et massif comme peuvent parfois en avoir l’air les gymnases.

Les intentions architecturales du projet reposent sur :
– une simplicité d’organisation
– une discrétion de l’édifice tout en marquant sa contemporanéité
– une lisibilité claire du lieu
– une composition programmatique, logique et économique en surfaces (limitation des dégagements, mise en commun
des locaux d’accueil entre le Dojo et la salle de tennis de table, etc.).

La composition volumétrique se décompose en deux parties :
– le volume bas d’accueil du public (hall, porche) donnant sur la rue Louise Michel ;
– le volume principal du gymnase lui-même scindé en deux strates horizontales, une de béton et une de bois, créant
comme un effet de glissement.
Les matériaux choisis, béton brut, béton lasuré, bois, métal et verre, sont cohérents à la fois avec le caractère
contemporain recherché, son implantation discrète dans le paysage urbain, et sa juxtaposition avec le gymnase
existant.
L’ensemble du projet tente ainsi d’offrir le meilleur compromis entre cadre de vie, fonctionnalité et économie pour construire un projet de gymnase qui réponde aux besoins des usagers, public et personnel, et à la valorisation du quartier et de la commune.
La prise en compte de l’ensemble des paramètres urbains, architecturaux et environnementaux garantit un caractère
durable, évolutif et novateur à cet équipement.


Approche environnementale : ossature bois / bardage bois / isolation fibres de bois / aménagement intérieur en bois (parement mural acoustique / parquet sportif)

Bureau(x) d’études : BELLEC, BOULARD, SIGMA, OUEST ACOUSTIQUE
Photographe : A2A architectes

Maison de santé

3 bis Place de la République, 72290 BALLON SAINT MARS

300

Programme

Maison de santé pluridisciplinaire composée:
– d’un pôle médical (6 cabinets de médecins)
– d’un pôle paramédical (infirmières, podologue, ostéopathe, kiné)

Concepteurs

  • A2A architectes

Commune

  • BALLON SAINT MARS

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Communauté de communes Maine Coeur de Sarthe

Thèmes

  • Architecture

Surface(s)

SU=463m²SDO=554m²SDP=569m²

Coûts

810 000€ht (2017)

Documents

L’opération concerne la construction d’une maison de santé pluridisciplinaire attenante à la maison de santé existante
qui est réaménagée. Les deux bâtiments, existant et neuf, sont liés par l’intérieur, et leurs volumes sont imbriqués.
La construction entière représente une surface dans œuvre de 556.34 m² sur une parcelle de 1312 m².
Le projet prend place sur un ensemble de parcelles.
Situé en centre bourg au cœur d’un tissu bâti existant, le projet s’insère discrètement dans l’ensemble par sa hauteur
à rez-de-chaussée et ses volumes sobres.

Les intentions architecturales du projet reposent sur :
– une simplicité d’organisation,
– une discrétion de l’édifice tout en marquant sa contemporanéité,
– une lisibilité claire du lieu pour le public et le personnel.

La composition volumétrique se décompose en trois volumes : le bâtiment existant en R+1, une aile d’accueil du
public , et une aile abritant les cabinets médicaux et paramédicaux. Elle permet de s’insérer dans la longueur de la parcelle vers la rue de l’Ouest, et de profiter de l’ensoleillement au sud par la différence de hauteur entre les deux ailes neuves.
Les matériaux choisis, bois et métal, s’accordent sobrement avec le site et le bâtiment existants, donnant une unité à
l’ensemble, tout en se distinguant de la maison existante, afin de ne pas effacer les composantes du site avant
intervention.
Les façades ont fait l’objet d’une réflexion particulière : le rythme régulier des ouvertures et du bardage bois permet
de donner à l’édifice une échelle discrète malgré sa grande longueur.
Le projet tente ainsi d’offrir le meilleur compromis entre cadre de vie, fonctionnalité et économie pour construire un
projet de maison de santé en centre bourg qui réponde aux besoins des usagers, public et personnel., et à la
valorisation du centre.
La prise en compte de l’ensemble des paramètres urbains, architecturaux et environnementaux garantit un caractère
durable, évolutif et novateur à cette maison de santé pluridisciplinaire.


Approche environnementale : ossature bois, bardage bois, isolation biosourcée, sol naturel en linoleum, peinture sans cov, poignée de porte antibactérienne

Bureau(x) d’études : AIS ingénierie
Photographe : A2A architectes

École de musique

rue des écoles, 72250 PARIGNE L'EVEQUE

281

Programme

Ecole de musique composée:
– de locaux administratifs,
– de salles de cours,
– de salles spécifiques (éveil musicale, formation, studio, musiques actuelles)
– d’une salle de piano
– d’une grande salle de pratiques collectives
– de rangements instruments

Concepteurs

  • A2A architectes

Commune

  • PARIGNE L'EVEQUE

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Communauté de communes du Sud est du Pays Manceau

Thèmes

  • Architecture

Surface(s)

SU=624m²SDO=783m²

Coûts

1 295 000€ht (2017)

Documents

L’école de Musique est située en périphérie de la commune de Parigné L’evêque, en bordure d’une zone classée naturelle. Le site est marqué par une topographie prononcée dans laquelle le bâtiment vient s’inscrire.
L’école de musique est avant tout un bâtiment contextuel :
– Il vient s’inscrire dans la pente par la création d’un socle minéral,
– Il libère des vues transversales à travers le site entre le haut (la rue) et le bas (le paysage lointain),
– Une toiture végétalisée vient accompagnée les mouvements doux de la toiture.
Le socle minéral a été réalisé en béton matricé, donnant un aspect de roche. L’ensemble du bâtiment est réalisé en ossature bois qui vient se poser sur le socle. Cette superposition des matériaux crée alors une dualité entre le béton (minéral) et le bois (végétal).
L’école de musique est séparée en deux ailes distinctes répartissant les différentes fonctions du programme. Les différents besoins du programme créent alors un volume haut (salle de représentation…) et un volume bas (administration et salle de cours). Fins et longs, ces deux volumes viennent chercher la profondeur du site pour mieux accentuer les perspectives vers le paysage. Les angles des murs et des toitures viennent aussi casser la rigueur et apporter du dynamisme à l’ensemble.
Le hall vient s’insérer entre les deux ailes. Le hall est transversal et vient chercher le visiteur soit depuis le haut du site via un parvis urbain et généreux qui s’étend jusqu’à la rue, soit depuis le bas du site (parking) où un escalier peut aussi servir de gradin. Il est totalement transparent, créant un lien visuel entre la rue au nord et le paysage au sud. Il est ainsi traité comme un espace « dedans dehors » en laissant se prolonger le bardage bois de chaque volume à l’intérieur.
Une liaison « est ouest » distribue les deux ailes et permet également, via une passerelle, de connecter l’école de musique avec la salle polyvalente communale. La répartition du programme organise un pôle « administratif » au nord (vers la rue), tout comme le pôle « représentation » directement accessible depuis le parvis quand l’école est fermée. Le pôle « pédagogique » se retrouve ainsi sur la partie sud du bâtiment profitant des vues et du calme.


Approche environnementale : Le projet a été développé dans une approche environnementale par :
– L’utilisation de matériaux biosourcés (ossature et charpente bois / bardage bois / isolation en fibres de bois / sol naturel en linoleum /peinture sans cov / parements acoustiques muraux et plafond en fibres de bois /végétalisation),
– La performance énergétique RT2012 -30% (isolation renforcée / étanchéité à l’air très performante / ventilation double flux avec récupération des calories / chaufferie bois).
Par le choix de l’ossature bois et la fonction de lieux de musique, le bâtiment est une véritable prouesse acoustique et un exemple pour la construction bois.
Il a d’ailleurs reçu le prix régional de la construction bois dans la catégorie « apprendre- se divertir) en 2019.

Bureau(x) d’études : LCA, OUEST ACOUSTIQUE
Photographe : A2A architectes

Maison des associations

rue de la mairie, 72650 TRANGE

331

Programme

La Maison des associations de Trangé est composée de 3 salles à vocation sportive et culturelle :
– Une grande salle à vocation sportive (tennis de table / danse / yoga…)
– Deux salles plus petites à vocation socio culturelle (arts plastiques, informatique…)
Ces 3 salles sont desservies par un hall traversant qui distribue également des vestiaires et sanitaires.

Concepteurs

  • A2A architectes

Commune

  • TRANGE

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Commune de Trangé

Thèmes

  • Architecture

Surface(s)

SU=614,11m²SP=609,86m²

Coûts

année de valeur 20191 233 559€ht

Documents

Le projet de la maison des associations de Trangé est né de son contexte en développant une toiture paysage qui souligne la forêt lointaine depuis le haut du cœur de bourg. Cette toiture paysage semble ainsi sortir du sol pour créer ce bâtiment habillé de bois, s’intégrant ainsi au maximum dans son contexte.
La toiture paysage est mise en valeur par un bandeau suivant les lignes dynamique des versants de la toiture complexe.
La position du bâtiment a été calculée au plus juste en mettant une distance suffisante vis-à-vis de l’alignement d’arbre au sud, permettant de profiter des apports solaires en hiver, indispensable pour un bâtiment passif.
Le plan développe les principes bioclimatiques en disposant les trois grandes salles au sud afin de maximiser les apports solaires et les espaces tampons (sanitaires, vestiaires, locaux techniques) au nord.
Le hall a été traitée dans une ambiance de rue avec son caractère traversant, son carrelage à l’aspect brut et un rappel de parement bois à claire voie ondulant au plafond.
Chaque salle a sa couleur développé sur un dégradé vert / jaune / rouge visible depuis la façade vitrée au sud.
Globalement, les matériaux sont des matériaux bruts (béton) et biosourcés (isolant laine de bois, bardage bois, menuiseries extérieurs bois…).


Approche environnementale : Du point de vue énergétique, le projet est un bâtiment passif (calcul réalisé sur le logiciel PHPP) et à énergie positive (en cours de certification BEPOS effinergie).
Le bâtiment a fait l’objet d’un travail soigné sur :
– Une enveloppe très performante (isolation de 200mm de laine de bois / triple vitrage…) ,
– un traitement de tous les ponts thermiques,
– une étanchéité à l’air parfaite, correspondant aux critères passifs, soit environ 5 à 10 fois plus performante qu’en RT2012.
Il est équipé d’une double flux performante (certifié composant passiv haus) et d’une chaudière bois pour la production d’eau chaude et le très faible besoin de chauffage. Des panneaux photovoltaïques complètent l’installation sur une partie non visible de la toiture, les parties visibles étant destinées à la végétalisation.

Bureau(x) d’études : LCA, SIGMA, OUEST ACOUSTIQUE
Photographe : A2A architectes