Résidence étudiante de 138 logements

Rue Courboulay, 72000 le mans

599

Programme

Restructuration

Concepteurs

  • PHARO

Commune

  • le mans

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • SNC Résidence Pasteur

Thèmes

  • Patrimoine

Surface(s)

4 028 m2 SDP ; 3 570 m2 SHAB

Coûts

5 100 000€ HT ; 1 428€ HT m2 SHAB

Documents

Le projet de cette résidence étudiante de 138 logements consiste en la réhabilitation et le rehaussement d’un ancien central téléphonique rue Pasteur. À la fois environnemental et patrimonial, le choix de conserver le bâtiment existant a impliqué des défis de taille. Sa structure complexe et les imposants planchers et poutres en béton ont nécessité un travail minutieux avec les bureaux d’études. Le bâtiment a été surélevé de deux étages pour recycler au mieux l’ouvrage existant.La structure du dernier niveau de plancher étant insuffisante pour supporter les charges liées aux logements, il est donc stratégiquement et soigneusement démoli pour ne pas compromettre la solidité des autres structures conservées. Un système constructif innovant de poutres métalliques suspendues à des « cols de cygne » est alors réalisé pour porter la surélévation. En ossature bois revêtue de zinc, l’extension renforce la verticalité du bâtiment par une toiture affirmée qui semble avoir toujours été là.


Photographe : Paul Hamelin

Catalogue
Pages du catalogue à télécharger

Ancien couvent de Là visitation

Rue du Vert Galant, 72000 le mans

608

Programme

Réhabilitation

Concepteurs

  • Laurent Cohin - Architecte associé
  • PHARO - Mandataire

Commune

  • le mans

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Sas Autrement - Sci la visitation

Thèmes

  • Patrimoine

Surface(s)

Existant 9 450 m2 ; Extension 745 m2

Coûts

4 534 000€ HT

Documents

Ce programme de restauration de l’ancien couvent de Là Visitation, classé Monument Historique, est un projet majeur pour le centre ville manceau. La première étape fut de réhabiliter les caves de l’église et de l’ancien chœur des sœurs pour y accueillir le restaurant l’Office. Il s’ouvre d’une large devanture aux portes monumentales sur la place de la République, et possède une terrasse à l’arrière. Une extension a ensuite été bâtie entre les ailes Nord : l’ancienne infirmerie et l’ancienne gendarmerie. Elle se glisse derrière l’ancien portail de la maison d’arrêt en pierre qui a été restauré. Un parking a été créé sous la cour du cloître où avait été creusée la cour de la maison d’arrêt. La dalle qui le recouvre a été traitée en belvédère ouvrant vers le Sud sur le jardin des résidences neuves.L’entrée initiale du couvent a été restituée coté place de la République. En pénétrant dans le cloître, on déambule dans cette cour bordée de boutiques, restaurants et galerie d’art. On y devine les appartements de haut standing à l’étage.

Photographe : Julien Poulain et Patrick Leguennec

Catalogue
Pages du catalogue à télécharger

Lauréat • Prix du Patrimoine

Rue Paul Courboulay, 72000 le mans

801

Programme

Réhabilitation & Extension

Concepteurs

  • MAP Métropole Architecture Paysage

Commune

  • le mans

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Conseil départemental de la Sarthe

Thèmes

  • Patrimoine

Surface(s)

1 373m² SDP

Coûts

2 030 000€ HT

Documents

Direction de la Solidarité départementale
Le projet architectural : identité et intériorité.
Concilier le génie du lieu et le programme pour conférer à l’ensemble son identité d’équipement public et donner une troisième vie au bâtiment de 1966, Jean Lecouteur (architecte archétypal des trentes glorieuses, auteur des grands ensembles et de la basilique d’Alger). L’extension s’inscrit dans la continuité de l’alignement du bâtiment existant. La résille verticale en double-peau donne son unité à l’ensemble et a pour fonction l’occultation solaire et la protection visuelle des terrasses.
. Le parti fonctionnel : lieux d’accueil et lieux de travail.
Séparation claire des locaux accessibles au public et des locaux administratifs fonctionnant de manière indépendante.
. Réemploi : nous avons considéré « le site comme une ressource » avec une démarche de conservation et de réemploi dès la conception : l’escalier central structurant le bâtiment et desservant les locaux non accessibles au public.
. La façade : nouvelles menuiseries avec conservation du calpinage et des volets de ventilation.
Réemploi des éléments de second œuvre témoins de leur époque : sols (pierre de Comblanchien, carrelage), portes clarit, faux-plafond avec effet 3D cinétique, revêtement stratifié « acajou », luminaires adaptés aux normes actuelles.


Photographe : Arnaud Rinuccini

Catalogue
Pages du catalogue à télécharger

Mention Patrimoine • Valorisation du Patrimoine rural

Route d 'Or, 72170 JUILLE

819

Programme

Restauration

Concepteurs

  • Laurent Cohin

Commune

  • JUILLE

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Commune de Juillé

Thèmes

  • Patrimoine

Surface(s)

157.60 m² SDP

Coûts

469 212€ HT

Documents

Mairie
Le logis du Guesclin du XVème est construit sur des thermes gallo-romains comme en témoigne la tour heptagonale du XIème siècle. Les archéologues de l’INRAP – Institut Nationale de Recherches Archéologiques Préventives – ont révélé des sources historiques majeures qui ont permis de conserver les principales dispositions architecturales. La restauration fut l’écriture d’une belle histoire rendue possible par l’investissement et la qualité du travail de nombreuses personnes qui ont œuvré dans le souci d’une restauration-conservation la plus authentique : élus, entreprises spécialisées, les services du patrimoine national avec notre architecte Laurent Cohin : « La découverte du lieu nous plonge instantanément dans l’histoire qui n’est pas perceptible au premier coup d’œil ; il faut longtemps regarder, puis relever, rechercher, analyser, comprendre… Un savant mélange de traces intrigantes apparait et le fil conducteur semble évident : ne rien modifier… ou presque ! » Cet endroit si chargé d’histoire pour un petit village comme Juillé constitue un lieu emblématique du patrimoine.


Photographe : Olivier Lagadec

Catalogue
Pages du catalogue à télécharger

Lauréat • Prix du Public / Mention Patrimoine • Centralité

Rue de la mairie, 72540 Mareil-en-Champagne

2245

Programme

Restructuration & Extension

Concepteurs

  • FBBA - François Brugel Architectes Associés
  • Huitorel & Morais - Mandataire

Commune

  • Mareil-en-Champagne

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Commune de Mareil-en-Champagne

Thèmes

  • Patrimoine

Surface(s)

182,50 m² SDP

Coûts

420 000€ HT

Documents

Mairie
En 2015, le CAUE de la Sarthe encourage la commune de Mareil-en-Champagne à transformer un corps de ferme abandonné depuis plusieurs années au croisement principal du bourg. La conception d’une nouvelle mairie est aussi l’occasion, pour l’atelier d’architecture Huitorel & Morais, de dynamiser le centre-bourg et de requalifier les espaces publics. En effet, ce projet est d’abord pensé comme une espace de rencontres. La déconstruction de l’ancienne grange a permis de dégager une grande façade et un parvis ouverts sur l’extérieur pour mettre en relation la mairie avec le café, l’église Saint-Eutrope et le prieuré. À l’intérieur, l’espace des charpentes existantes est exploité pour augmenter la générosité des pièces et pour capter la lumière du ciel par un jeu de plafonds singulier. Pour rendre possible une modularité des espaces, un rideau est installé pour réunir la salle des conseils et la salle des associations en une grande salle des mariages, ouverte sur le grand paysage.


Photographe : Raphaël Perdrisot

Catalogue
Pages du catalogue à télécharger